Communauté 
du Coeur eucharistique de Jésus

+ 33 953 807 630

info@coeureucharistique.org

14, Route de Lyon

25720 Beure (France)

@2018  Société du Coeur eucharistique

Pour nous écrire

  • Grey Facebook Icon

Mystère de la Pentecôte

Jean-Baptiste avait annoncé à sa manière la Pentecôte. « Moi, je vous baptise dans l'eau en vue de la conversion ; mais celui qui vient derrière moi est plus puissant que moi, lui dont je ne suis pas digne d'enlever les sandales ; lui vous baptisera dans l'Esprit et le feu. »  Le Précurseur avait conscience d'un autre baptême supérieur au sien, un baptême de feu, mais d’un feu destructeur : « la cognée se trouve déjà au pied de l’arbre, un grand bûcher a été préparé pour détruire les pécheurs… »

 

Jésus lui-même avait annoncé le feu qui brûlait dans son cœur et qu'il voulait répandre dans ce monde à sauver. « Je suis venu apporter le feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé ! » Lorsque Jésus a annoncé la venue de l'Esprit Saint, il l'a présentée à ses disciples comme venue de « l'Esprit de vérité » (Jn14, 17; 15, 26 ; 16, 13). Jésus-Christ est ce qu’il dit, la Vérité de Dieu :   « Je suis le chemin, la vérité et la vie. » (Jn14, 6) En qualité de Fils, il avait reçu mission de nous révéler l’amour de Dieu pour toute l’humanité. « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas. » (Mc 13, 31) Les auditeurs de Jésus ne pouvaient pas recevoir et assimiler tout cet enseignement de la vérité, toute la lumière que le Maître désirait leur communiquer. « J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. » Jésus se préparait à envoyer l'Esprit Saint qui compléterait l’œuvre commencée. « C'est de mon bien qu'il prendra pour vous en faire part », et « il vous rappel­lera tout ce que je vous ai dit. » (Jn14, 26)  « Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité  il  enseignera tout »  et « il vous conduira vers la vérité tout entière. » Cela signifie que les disciples sont déjà dans la vérité totale, mais qu'ils doivent progresser dans sa compréhension. « Il vous annoncera les choses à venir. » (Jn16, 13)  « Vous aussi, vous témoignerez. » (Jn15, 27)

Au moment de la Pentecôte, la communauté des apôtres et des femmes réunie dans la foi au Christ fut environnée par un vent violent qui secoua l'endroit où elle était rassemblée. « Ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se te­naient. » (Ac.2, 1-2) Ainsi, les disciples du Christ reçoivent de l'Esprit Saint la vérité et ils ont comme mission de la communiquer aux autres par le témoi­gnage de leur vie.  Selon le récit de saint Luc :        «  Tous furent remplis du Saint-Esprit » (Ac.2, 4), remplis du souffle de la Pentecôte, et transfor­més par lui. Soudain,  les disciples craintifs deviennent, par la force du Saint-Esprit, des témoins enthousiastes, prêts à l'accom­plissement de leur mission. Ils se mettent à proclamer avec audace les mer­veilles de Dieu. L'Esprit Saint ne fait pas marche arrière. Il est donné  « sans mesure » à tous (Jn 3, 34), à chacun ce qui lui convient   «  pour l'utilité commune. »  (I Co12, 7)

 

Le Père ne refuse jamais l'Esprit Saint à ceux qui lui demandent d'être renouvelés. Il est le premier à désirer que nous le recevions. Le Père continue d'envoyer l'Esprit Saint à l'Eglise pour embraser le monde. Ce feu allumé à la Pentecôte, est une flamme intense qui brûle d'un amour nouveau, impossible à éteindre. Ce don de l'amour et de l'intimité divine est capable de nous transformer, de nous guérir de nos faiblesses et de nous diviniser.

 

Il y a aujourd’hui dans l’Eglise, une Pentecôte conti­nuelle par le déploiement de la puis­sance du Saint-Esprit. Cette même force de l'Esprit de feu continue d’agir  et tend à animer toutes nos vies chrétiennes  pour les rendre capables de diffuser la bonne nouvelle dans tout l'uni­vers. A nous de nous ouvrir à l'Esprit de vérité, pour penser et agir en authentiques témoins du Christ. « Vous recevrez la force de l'Esprit Saint qui descendra sur vous et vous serez mes témoins. » (Ac.1, 8)  Cette effusion de la faveur divine est un don qui provient du Père en passant par le Fils. Déjà le Père nous avait ouvert son cœur en nous donnant son Fils, en l'immolant pour nous. L'Esprit de vérité répandu en nos cœurs vient nous redire et nous faire comprendre de l'intérieur ces paroles du Christ. Il nous fait reconnaître la grandeur de la Révélation.

Le miracle de la grâce divine, c'est cette venue en nous du Saint-Esprit qui envahit nos cœurs et nous métamorphose. Ce sont les guérisons qui purifient notre âme. Le Saint-Esprit nous fait renaître en nous communiquant la vie même de Dieu. Il vient nous libérer, sauver notre cœur de ce qui le paralyse et l'ouvrir à l'amour joyeux pour le bonheur de tous. Il nous donne le courage de vivre notre foi, de la rayonner, en osant affirmer nos convictions chrétiennes, en transmettre la flamme. Il nous unit au Christ Jésus qui parle par notre vie. Ainsi notre cœur suit la voie du don généreux. Le Saint-Esprit nous fait prendre conscience de l'immense mission qui nous est assignée. Les cœurs des chrétiens d'aujourd'hui comme de ceux d'autrefois en sont embrasés. «  Il n'y a ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus. » (Ga 3, 28)

Jean-Claude